Bilan de l’année Cinéma 2012 – Première partie

Première partie de notre bilan de l’année 2012, élaboré par l’ensemble des membres de l’association. On monte crescendo, avec pour commencer la meilleure musique de film, la révélation et le meilleur premier film de l’année…

Meilleur musique de film de l’année 2012

1 : Les Bêtes du Sud sauvage par Benh Zeitlin et Dan Romer (originale), 2: Main dans la main par Sophie Tucker, Franck Sark, The Album Leaf, Elli & Jacno, Francis Lai, etc. (non originale), 3 : Moonrise Kingdom par Alexandre Desplat, Françoise Hardy (non originale)

C’est l’envoûtante musique du film les Bêtes du Sud Sauvage qui se voit plébisciter par les membres de l’associations, à une très large majorité (près de vingts points d’avances sur les suivants). Originalement composée pour le film par le réalisateur lui-même associé au compositeur américain Dan Rohmer, elle est partie intégrante de l’ambiance onirique et fantastique portée par le film. Suivent les BO des films de Valérie Donzelli, Main dans la Main (le seule vraie réussite du film, ne le cachons pas) et l’orchestre du compositeur français adulé à Hollywood, Alexandre Desplat, reprenant la musique de Benjamin Britten dans Moonrise Kingdom de Wes Anderson.

Révélation de l’année 2012

1 : Quvenzhané Wallis (Les Bêtes du Sud Sauvage), 2: Matthias Schoenaerts (Bullhead), 3 : Ernst Umhauer (Dans la Maison), 4: Elisabeth Olsen (Martha Marcy May Marlene), 5: Corrine Masiero (Louise Wimmer)

beasts_of_the_southern_wild-1

La toute jeune actrice Quvenzhané Wallis qui illumine le film Les Bêtes du Sud Sauvage a impressioné l’ensemble des membres de l’association l’année  dernière. Mais nous ne sommes apparemment pas seuls : à 9, elle est la plus jeune actrice de l’histoire a être nommé pour l’Oscar de la Meilleure actrice. On l’a retrouvera dès cette année sur les écrans, notamment dans le très attendu nouveau film de Steve McQueen (Shame, Hunger), Twelve years a slave aux côtés de Michael Fassbender et de Brad Pitt. Derrière la jeune américaine, le belge Matthias Schoenaerts, vu cette année dans Bullhead et surtout dans de Rouille et d’Os, a également obtenu de nombreux suffrages.

Meilleur Premier Film de l’année 2012

1 : Les Bêtes du Sud Sauvage – Benh Zeitlin (Etats-Unis), 2: Bullhead – Michael R. Roskam (Belgique), 3 : Martha Marcy May Marlene – Sean Durkin (Etats-Unis), 4: Les femmes du bus 678 – Mohammed Diab (Egypte), 5: Bellflower – Evan Glodell (Etats-Unis)

(Quvenzhzé Wallis), (Dwight Henry)

Et de trois pour le film de Benh Zeitlin, Les Bêtes du Sud Sauvage qui repart avec la prix du Meilleur Premier film de l’année selon les membres. Viscéral et intimiste, petit bijou d’onirisme, le film conte, à travers les yeux de Hushpuppy, gamine de 8 ans, la survie d’une communauté marginale dans les bayous de Louisiane  Déjà récompensé à Cannes (Caméra d’Or), à Sundance et au Festival de Deauville, il est lancé dans la course aux Oscars. Loin derrière, se placent les très beaux films Bullhead du belge Michael R. Roskam et Martha Marcy May Marlene de l’américain Sean Durkin : le premier, très noir, décrit une crise identitaire sur fond de Mafia flamande et de trafic d’hormones bovines, le second traite de la résilience et de la reconstruction morale après une jeunesse passée au sein d’une secte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s